Guide des matières

Les matières synthétiques

Ces matières trouvent leur source dans le pétrole et dans le charbon et sont transformées par un processus totalement chimique. Leur fabrication pollue ainsi que leur combustion. Rien de naturel et pourtant bien présentes sur nos étiquettes. Ces matières représentent en effet 55% de l'industrie de l'habillement

Le polyester

Le polyester le résultat de la condensation entre deux produits dérivés du pétrole (un acide et un alcool). 

C’est la matière la plus utilisée dans nos vêtements, et d’une manière générale, c’est la fibre la plus utilisée au monde. Et pour cause, le polyester résiste à la lumière, est infroissable et se lave très facilement.
Pourtant ,c’est une matière qui bouloche très facilement. Il aura donc forcément une durée de vie réduite. Son utilisation permet une obsolescence programmée. 

Un gros défaut du polyester est qu’il n’absorbe pas l’humidité. Résultat, on transpire énormément dans cette matière. 

Comme si ce n’était pas tout, cette matière n’a aucun pouvoir thermorégulateur. Le polyester ne tient donc pas chaud en hiver et pas frais en été. 

Le seul avantage du polyester en mode éthique est qu’il se recycle facilement !

Le saviez vous? La plupart du temps, les robes, jupes et top en satin sont en satin de polyester. 

Le satin, en effet, n’est pas une matière mais une manière de tisser la matière qui donne un effet lisse et brillant. 

On peut donc faire du satin de soie, du satin de coton… et le plus souvent, du satin de polyester. 

L'acrylique 

On parle parfois de laine synthétique car l’acrylique est la matière synthétique avec le plus de pouvoir thermique. Mais, l’acrylique bouloche et fait transpirer. C’est une catastrophique pour l’environnement car elle se recycle très mal. 

 

Le polyamide

Le polyamide est une matière très élastique qui résiste aux frottements. Le nylon est un type de polyamide très utilisé dans les maillots de bain, les sous-vêtements et les collants.
L'avantage du polyamide est qu'il se recycle facilement. 

L'élasthanne, Spandex ou lycra

L'élasthanne est le résultat d’une réaction entre deux acides.C'est une sorte de polyuréthane. L'élasthanne ne se froisse pas et est très utilisé pour le stretching des pantalons. 

Cependant, l'élasthanne est une matière très inflammable. Malheureusement il n’existe pas d’alternative éthique à cette matière ce pourquoi même les marques éthiques en utilise dans leurs slims. Pour éviter l'élasthanne, préférons des jeans brut comme les mom et les straight. 

Les marques utilisent parfois le terme de Spandex qui est un synonyme.  

Le PVC (Polychlorure de Vinyle)

Le PVC est issu de sel (57%) et de dérivés de pétrole (43%). Sa transformation nécessite de nombreux additifs notamment le chlore.Il n'a rien de biodégradable mais peut être facilement recyclé.  Le PVC est très présent en maroquinerie. 
De nombreuses marques vegan utilisent le PVC pour leur sac. Vegan n'est donc pas synonyme d'éco-responsable. 

Les microfibres

Ce sont des sortes de « super-fibres » synthétiques composés de filaments très fins. Les microfibres peuvent être du polyester, polyamide ou acrylique. Les microfibres auraient la particularité d’être très souples et d’être des isolants thermiques. 

On en trouve dans nos lingettes pour le ménage, dans nos vêtements de sport, dans nos sous-vêtements…

Les matières naturelles

Les matières naturelles trouvent leur origine dans les tiges, les feuilles, les fruits, les graines (origine végétale) ou proviennent d'animaux (origine animale)

Le coton 

Le coton vient de la graine du cotonnier. Plus la fibre est longue plus le coton sera de meilleure qualité. 

Le coton absorbe bien l’humidité mais garde la chaleur. Le coton est malheureusement une fibre qui nécessite énormément d’eau. De plus, la surconsommation a poussé les agriculteurs à utiliser des engrais chimiques et des pesticides pour un meilleur rendement. Les conditions de travail des agriculteurs dans les champs de coton (dont des enfants) sont constamment dénoncées par les associations et ONG éthiques. 

Le coton bio est un coton cultivé avec 50% moins d’eau que le coton « classique » et sans pesticide ni engrais chimique. 

La culture du coton bio est en chute depuis 2011 et ne représente aujourd’hui que 1% de la production de coton globale.

Le lin 

Vient de la plante appelée également lin.

Le lin absorbe très bien et est très thermorégulateur. Il vous garde donc au chaud l’hiver et au frais l’été. Le lin limite donc la transpiration. 

Le lin est très robuste et très peu élastique. C'est donc une matière durable. 

Le saviez vous ? La France est le premier producteur de lin textile au monde et assure presque la moitié de la production mondiale totale !

 

Le chanvre

Le chanvre pousse partout et a besoin de très peu d’eau et d'aucun pesticide. On peut même en planter sur des terres inutilisables par l’industrie alimentaire. Le chanvre est considéré par beaucoup, avec l'ortie, comme la matière la plus éco-responsable. 

 

L'ortie

Considérée comme une mauvaise herbe, l'ortie pourrait bien être la matière la plus éco-responsable !

L'ortie n'a pas besoin d'eau ni de pesticide. Les branches des orties sont riches en fibres ce qui permet de créer un tissu solide. 

 

La laine (mouton)

La laine vient du mouton et est connue pour retenir la chaleur et pour ne pas se froisser. On l'obtient par tonte ou par délainage. 
L'Australie et la Chine sont les principaux producteurs de laine. 

La laine peut également venir de l'agneau (moins fréquent). 

 

Le cachemire

Vient de chèvres de Chine et du Tibet. Le cachemire est 3 fois plus isolant que la laine de mouton et est beaucoup plus douce. 

 

L’alpaga

Vient de l’alpaga, un animal semblable au lama. 

Son aspect est similaire à la laine de mouton mais plus chaude (7 fois plus chaude).  

Elle ne contient pas de lanoline (graisse de laine) et est donc hypoallergénique. De plus, la laine d'alpaga résiste à l’eau également. 

Le saviez vous  ? Le baby alpaga ne désigne pas une laine qui viendrait d'un bébé alpaga mais d'une laine extrêmement fine et douce. Le baby alpaga vient généralement d'un adulte. 

 

Le Mohair

Vient de la chèvre Angora. L'angora tient chaud l’hiver et garde au frais l’été. 

C'est une matière robuste, durable qui ne se froisse pas et est naturellement élastique.

A ne pas confondre avec la laine d’Angora qui vient du lapin Angora ! 

 

L’angora

L'angora est connue pour être une laine très douce. 
Cependant, les lapins angora sont dans la grande majorité des cas élevés dans une grande maltraitance et au lieu d’autre tondus, les poils du lapin sont bien souvent arrachés laissant en sang l’animal.
C’est une matière à proscrire totalement. 

 

La soie

Elle est issue du cocon produit par le vers à soie (chenille). 
Le cocon est constitué de 2 à 3 km de fil mais seulement 600 à 1000m peuvent être utilisés. 
Les boulettes sont des fils de moindre qualité provenant des déchets de la soie. 
La Chine, l'Inde et le Japon sont les principaux producteurs de soie. 
La soie possède énormément de qualité. C'est une matière très douce, thermorégulatrice et qui se défroisse toute seule. 
La soie peut également se présenter sous forme de crêpe de soie (effet légèrement "granuleux) ou de satin de soie (effet lisse et brillant). 

 

Peace Silk

Soie conçue dans le respect des vers, autorisés à grandir naturellement. Les vers peuvent librement grandir et mourir, contrairement à la soie "traditionnelle" qui provoque la mort du vers. 

 

Le cuir

Le cuir est une matière dont l'éthique fait débat. Le cuir peut être plus ou moins éthique selon sa provenance et son tannage. 
Un cuir éthique ? C’est d’abord un cuir qui provient de l’industrie alimentaire. L’utilisation de peaux d’animaux que nous ne mangeons pas est donc totalement proscrite en éthique. Vache, veau, porc, agneau donc. (Ne rentrons pas dans le débat des différentes viande selon le pays et la culture...). Pour moi, le cuir de requin, de crocodile, d'alligator, de python, et même d'autruche est totalement à proscrire. 

C’est ensuite un cuir qui a été tanné végétalement. Le tannage végétal est un tannage qui se fait avec des tanins d'origine végétale comme les feuilles, l'écorce, les racines. C'est un tannage qui consomme beaucoup d'eau mais qui ne consomme pas de chrome, une substance très nocive à l'environnement.

Les matieres artificielles

Ce sont des matières qui ont une origine naturelle (cellulose) mais qui nécessitent un processus chimique pour leur transformation. 

Ces matières sont critiquées pour leur processus chimique et leur participation  à la déforestation. Il est cependant aujourd'hui possible de les produire d'une manière beaucoup plus responsable. 

La Viscose

Probablement la matière artificielle la plus connue et la plus utilisée dans l'industrie de l'habillement. 

La viscose est une fibre artificielle fabriquée à partir de cellulose extraite de végétaux. 

LA Viscose de Bambou

Le bambou est une fibre artificielle fabriquée à partir de la cellulose extraite de la pâte du bambou. Le bambou est une matière 

extrêmement douce qui évalue la transpiration. Comme toutes les matières végétales, elle est thermorégulatrice. L'in

Le Lyocell

Fibre artificielle fabriquée à partir de la pulpe de l'eucalyptus. Pour sa fabrication on utilise un solvant recyclable à 99% . Qui plus est, l'eucalyptus est un arbre qui nécessite peu d'eau. Le lyocell est alors la matière artificielle la plus écologique. 

Comme le bambou, le lyocell est doux et thermorégulateur. On ne transpire pas dans le lyocell !
Le lyocell est en plus hypoallergénique. 

Le TENCEL

Le Tencel est une marque de lyocell déposée par l'entreprise autrichienne Lenzing. 

Le Modal

Le modal est une fibre artificielle fabriquée à partir de la cellulose extraite de la pâte à bois. Les propriétés du modal sont semblables à celles de la viscose. 

L'Acétate 

Matière obtenue après réaction d'un acide sur de la cellulose. Très utilisée dans les doublures. 

Les "nouvelles" matieres

Matières éthiques crées ou améliorées grâce à la science, aux technologies et au recyclage

Eco-Vero™

L'éco-vero est une viscose développée par l'entreprise autrichienne Lenzing. La cellulose est extraite dans des forêts gérées de manière éco-responsable, la chaine de production est contrôlée et 100% transparente. L'éco-vero certifie également une diminution de moitié de gaz à effet de serre lors du processus de fabrication et une consommation en eau également diminuée de moitié. 

REFIBRA™

Refibra est une marque déposée par l'entreprise Lenzing. C'est une matière obtenue par un mélange de chute de coton et de pulpe de bois (Tencel). 

ECONYL®

Le polyamide est une matière pétrochimique qui a l'avantage de se recycler facilement. L’entreprise Econyl a alors crée l’éconyl, du nylon recyclé à partir de plastique jetés à la mer et notamment des filets de pêche. 

Le plastique des océans est récupéré et nettoyé. Puis, le plastique est recyclé jusqu’à obtenir du plastique « vierge ». Vous obtenez donc du plastique sous forme de petites « granulés» (photo plus haut). Puis, on en fait du fil